Notre première action de sensibilisation : les cafés au centre social Jean Vilar

Notre première action de sensibilisation : les cafés au centre social Jean Vilar
Nos cafés-rencontres au centre social Jean Vilar.

Témoignage de Pauline, la secrétaire, et de Laetitia, la présidente.

De l’envie de faire connaître l’association Inclusion 49 et de sensibiliser le public sur le handicap psychique, nous avons mis en place de janvier à mars 2020, notre première action de « café ambulant ».

En effet, grâce à notre réseau avec la développeuse du quartier de la Roseraie, nous avons pu rencontrer des responsables du centre social Jean Vilar pour leur présenter notre projet. Nous avions deux objectifs :

Intéressés par notre projet, le centre social nous a alors proposé d’investir leur cafétéria tous les vendredis après-midi avec nos bénévoles pour confectionner des pâtisseries et boissons, vendues à prix libre aux personnes fréquentant le centre.

En décembre 2019, après avoir rencontré les bénéficiaires du CMP (Centre Médico Psychologique) de la Roseraie, plusieurs bénévoles en situation de handicap nous ont rejoints pour cette première aventure.

Nous avons organisé des réunions pour penser à l’organisation de ces cafés, chercher des recettes de pâtisseries et réaliser nos affiches de communication. C’est ainsi que nos premiers cafés sont nés…

Des rencontres importantes pour notre projet

Avec cette action, nous avons pu rencontrer différentes personnes curieuses de connaître notre projet et l’association :

  • Des associations et établissements médico-sociaux : Anjou Soin Service, Adapei 49, BBM Activités, le Foyer Prosper Bigeard, l’UNAFAM, ORION, Cap Emploi…
  • Des partenaires potentiels pour notre futur café employant des personnes en situation de handicap : ALDEV, l’Entreprise Valorise, la Direccte Pays de la Loire …
  • Nous avons aussi réalisé des interviews pour parler du handicap avec Radio Campus Angers, Ouest France et Angers maville.
  • De nouveaux bénévoles nous ont rejoints dans l’aventure et nous avons participé au Festival Boule De Gommes et à d’autres actions au Centre Jean Vilar.

Cette action a permis à Inclusion 49 de se faire connaître, d’étendre son réseau et de mettre en lumière les capacités des personnes en situation de handicap psychique, mais aussi de pouvoir échanger, rencontrer, créer du lien social et changer le regard sur la maladie psychique. Mais la COVID 19 est arrivée et nous avons arrêté cette action dans son élan.

Une reprise des cafés en 2021 ?

Pour conclure, cette aventure a également permis aux bénévoles de se sentir valorisés, de sortir de l’isolement, d’apprendre à se connaître autour d’échanges conviviaux et de mettre leurs compétences au service de la sensibilisation du handicap psychique.

En 2021, en fonction des conditions sanitaires, nous espérons pouvoir reprendre ces cafés sensibilisation au centre Jean Vilar et dans d’autres lieux qui pourraient nous accueillir en attendant d’avoir nos propres locaux.

Partager cet article

Pauline

Monitrice éducatrice, j’ai rejoint l’équipe à la création de l’association en mai 2019 en tant que bénévole et aujourd’hui comme secrétaire.

Laetitia

Éducatrice spécialisée depuis 2008, j’ai d’abord découvert les difficultés psychiques en exerçant dans le domaine de la protection de l’enfance.