Mon stage de découverte au restaurant Les Petites Écuries

Lorsque j’ai souhaité créer un café employant des personnes en situation de handicap psychique, les premiers conseils de mes accompagnateurs (BGE ou CCI) ont été d’aller voir des projets similaires et inspirants. C’est ainsi que je suis allée faire un stage de découverte au restaurant Les Petites Écuries.

Un restaurant inspirant et inspiré

J’ai découvert qu’à Sainte-Gemmes-sur-Loire, près de l’hôpital psychiatrique, il existait un restaurant qui employait des personnes en souffrance psychique. Ce lieu fait partie des ESAT du Bord de Loire (Établissement et Service d’Aide par le Travail) qui est géré par l’association ALPHA, en collaboration avec l’hôpital psychiatrique (CESAME).

J’ai fait connaissance avec l’équipe de ce restaurant-crêperie composée de :

  • 1 gérante du restaurant et monitrice d’atelier principal.
  • 1 cuisinier à temps plein qui accompagne les travailleurs ESAT.
  • 8 travailleurs ESAT en situation de handicap psychique en cuisine et en salle.

J’y ai découvert le fonctionnement du restaurant, les activités de chacun en cuisine et en salle, et leur organisation au quotidien.

Certains salariés sont en situation de handicap psychique, ils sont suivis et ont un traitement médical qui ne les empêche pas de bien faire leur travail.

J’ai pu apprendre les premiers gestes de préparation en cuisine et pu constater qu’ils assurent la cadence lors des services du midi.

J’ai aussi pu observer le service à table et goûter les succulentes galettes, crêpes et autres plats que je recommande chaudement !!!

Partager cet article

Laetitia

Éducatrice spécialisée depuis 2008, j’ai d’abord découvert les difficultés psychiques en exerçant dans le domaine de la protection de l’enfance.